Le 14 mai, quelques jours avant la présentation à VivaTech de ses innovations e-santé, Sanofi a tenu une conférence de presse avec Ameet Nathwani, son Chief Digital Officer (CDO) et Chief Medical Officer (CMO). Double casquette qui fait sens, car l’écosystème d’innovation digitale et la stratégie globale de Sanofi sont clairement co-construits pour renforcer les positions du laboratoire dans la e-santé.

La stratégie digitale de Sanofi repose sur 4 piliers :

  • le Digital Health, ou tous les nouveaux projets e-santé de Sanofi dont les programmes développés pour l’Afrique
  • le Digital Enterprise, basé sur la dimensions humaine de la e-santé (engagement et expériences des patients, des médecins, études cliniques).
  • le Digital Engine et le Digital Enablers, ou les moyens en ressources humaines et logistiques nécessaires pour mettre en place le Digital Health

« Nous voulons mettre les technologies au service du médicament et du patient. Aujourd’hui, le digital bouleverse l’activité des industries de santé. Il transforme la pratique de la médecine, la fabrication du médicament et le rapport entre les acteurs de santé et les patients. Sanofi place le digital au cœur de sa stratégie d’entreprise, car il offre de nouvelles opportunités de développement », a expliqué Ameet Nathwani.

Timing parfait pour mettre en valeur sa stratégie e-santé

Le salon Viva Technology (VivaTech pour les intimes) a tenu sa 4ème édition à Paris du 16 au 18 mai et Sanofi y avait sa place, la e-santé y étant de plus en plus représentée chaque année. Des dernières innovations technologiques en intelligence artificielle (IA) à la robotique, la réalité virtuelle, le data mining ou la blockchain, c’est le rendez-vous incontournable des startups.

Sanofi, présent à ce rendez-vous pour la troisième année consécutive, était l’acteur santé star du salon et a accueilli sur son stand les 24 start-ups sélectionnées au terme d’un appel à projets, en plus de proposer des conférences et des débats sur l’e-santé, l’IA, les biotechnologies et l’industrie 4.0. L’occasion de présenter les premiers projets issus du 39BIS, un laboratoire d’innovation unique.

En France, le projet 39BIS est le vaisseau amiral de Sanofi dans la e-santé. Né en décembre 2017, ce laboratoire d’innovation réunit grands groupes (Altran, Cegedim, Verily, la filiale santé de Google en recherche médicale, ou encore Orange Healthcare), associations de patients, et start-ups. Visant à devenir une passerelle centrale dans l’écosystème e-santé, cette structure hybride évolue au travers de deux objectifs :

  • Inspirer les professionnels de santé, leur donner l’opportunité de rencontrer des experts du digital dans le but de renforcer leurs connaissances dans ce domaine ;
  • Expérimenter de nouvelles méthodes de travail, apprendre à construire différemment et en lien direct avec le digital.

Une seule finalité : driver le développement de nouvelles solutions digitales, au service du patient, avec un mot d’ordre : du concret. Depuis sa création, le 39BIS a fait germer 3 grandes solutions digitales innovantes, présentés à VivaTech cette année.

Une plateforme digitale pour la pharmacie d’officine

Visant à renforcer la place du pharmacien d’officine dans le parcours de soins, une plateforme digitale est mise à disposition des pharmaciens d’officine pour qu’ils puissent mieux connaître leurs patients et reprendre leur place d’acteur de santé de proximité. Désertification médicale oblige, les pharmaciens sont au premier plan en milieu rural, leur maillage sur tout le territoire assurant parfois le premier recours.

Sanofi et et la start-up Observia ont généré des algorithmes d’IA entraînés sur les données des officines permettent de donner des conseils personnalisés aux patients selon leur situation clinique.

« Cette plateforme est testée et perpétuellement mise à jour dans 10 officines à travers la France depuis le début de l’année avec des patients diabétiques. Elle devrait être disponible pour tous à la fin du mois d’août. », a déclaré Isabelle Vitali, Directrice Innovation et Business Excellence de Sanofi France.

Un Chatbot santé

Porté avec la start-up Kap Code et Orange Healthcare, un chatbot (ou agent conversationnel) a été développé par le 39BIS pour « fournir rapidement au médecin une information sécurisée, simple et pertinente sur le bon usage des médicaments et renforcer la pharmacovigilance. » Actuellement en phase de test, il devrait être mis sur le marché d’ici 1 à 2 ans.

Unir : une initiative participative dans le domaine des maladies rares

Mené en partenariat avec Orphanet (le portail Maladies Rares de l’INSERM), Orange Healthcare et Cegedim, le projet Unir vise à « réduire l’errance thérapeutique dans les maladies rares, en accélérant le diagnostic, l’investigation clinique et un outil d’alerte via le numérique », selon Isabelle Vitali.

Esanté.tech était à Vivatech, et a pu interviewer Isabelle Vitali au sujet de l’état d’esprit d’accélération dans lequel 39BIS et Sanofi s’inscrivent. A découvrir dans un prochain article…

Le Dr Caroline Charles, spécialisée en onco-hématologie et immunothérapie, est consultante en marketing médical et en recherche clinique à destination de l’industrie pharmaceutique, des organismes de recherche et des structures hospitalo-universitaires. Geek dans l’âme et forte de son expérience en recherche et en biotechnologies appliquées à la médecine, elle apporte son expertise scientifique au magazine.